Léa Duchemin : « J’ai beaucoup apprécié la bienveillance des enseignants »

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai toujours voulu être enseignante mais je me sentais trop jeune pour faire ce métier. Après un Baccalauréat littéraire, j’ai donc fait une licence d’anglais puis un master en école de commerce en alternance chez Décathlon. J’ai ensuite été account manager pendant deux ans dans l’entreprise Weekendesk. En mars 2020 avec la crise liée à la COVID, j’ai été licenciée économique. Je me suis pas mal remise en question et j’ai estimé que c’était le moment de faire ce que j’ai toujours voulu faire : enseignante. Après cette expérience professionnelle, je me sentais prête, plus sûre de moi.

 

Quel est le type de formation que vous suivez ?

J’ai choisi la formation à distance ForProf pour préparer le CRPE. Leur dynamisme sur les réseaux sociaux, leur réactivité et leur ancienneté dans le métier m’ont convaincue. Je me suis inscrite à leur session de remise à niveau en janvier 2021 et j’ai commencé les cours par les épreuves écrites et orales du concours en octobre.

 

Que pensez-vous de cette préparation ?

J’ai beaucoup apprécié la bienveillance et la disponibilité des enseignants. On se sent bien encadré même pour une formation à distance. C’est rassurant. Nous sommes 12 stagiaires dans mon groupe, toutes des filles entre 26 ans (je suis la plus jeune) et une quarantaine d’années. Mon binôme a 41 ans. Ce système de travail en duo est une bonne idée. On est souvent complémentaire : l’une plus forte en français qu’en maths et vice versa. Ça stimule, on se soutient, on avance ensemble.

 

Auriez-vous des conseils pour des candidats à ce genre de formation ?

Il faut être motivée pour se remettre dans des notions de français et de mathématiques que l’on peut avoir oubliées. La formation exige de l’assiduité. Il ne faut pas se décourager, car inévitablement il y a des moments plus difficiles. Il faut aussi savoir s’organiser surtout pour celles et ceux qui ont un travail en parallèle ou des enfants. Enfin, je dirais qu’il est très important de prendre du temps pour soi et de s’offrir des moments de respiration.